Nos axes prioritaires
ACCOMPAGNEMENT A LA PARENTALITE

L'objectif est de promouvoir le bien-être, des enfants, des parents ainsi que la relation parent-enfant.
La vie quotidienne laisse parfois peu de disponibilité aux parents pour des temps de pause et de plaisir partagés avec leur enfant. Leur offrir la possibilité de vivre ensemble des moments privilégiés dans un lieu dédié au développement global de l’enfant contribue à aider les parents à porter un autre regard sur eux et à les conforter dans leur rôle. 
Dans un souci d'accompagnement à la parentalité, notre souhait est de créer du lien, favoriser les échanges entre les familles afin de rompre l’isolement et instaurer un véritable réseau de communication. 

Nos objectifs 
  • Offrir un espace ludique à l’enfant et sa famille 
  • Susciter la découverte, la créativité, l'imaginaire
  • Accompagner la famille dans sa démarche éducative
  • Développer de nouvelles compétences pour faire face aux difficultés
  • Promouvoir la parentalité en développant la connaissance
  • Eveiller l'intérêt des parents à s'informer
  • Favoriser la rencontre entre parents
  • Offrir un espace de communication pour la famille autour de la petite enfance
  • Favoriser la rencontre entre professionnels et parents
  • Lutter contre l’isolement social et familial

Les crèches Babyland s'engagent et mettent en œuvre plusieurs actions tout au long de l'année : des Cafés parents : permettre un partage de "savoirs" et d'expériences entre participants ; des Ateliers parent-enfant chaque trimestre... 
Nos parents ont du Talent et nous sommes disposés à les mettre en valeur.
C'est également la possibilité pour les parents de venir participer aux activités faites avec les enfants lors d'une journée "ordinaire " en ouvrant simplement les portes de la crèche.


L’ ACCUEIL D’ENFANT PORTEUR DE HANDICAP 

Nous fondons notre action sur le modèle de l’inclusion et de l’accueil de la diversité. 
Les déficiences ne sont plus au cœur des préoccupations, mais ce sont les potentialités qui sont mises en avant. 
L’équipe doit s’adapter à l’enfant, et penser sa différence comme une richesse. La manière dont l’enfant construit et renforce son image de soi, dépend beaucoup de la manière dont les autres posent un regard sur lui : c’est l’expérience de l’inclusion.

Accueillir un enfant en situation de handicap à la crèche, c’est bien sûr, d’abord et avant tout, accueillir un enfant et sa famille. C’est  permettre à des parents de poser un choix et d’offrir la possibilité à leur enfant d’évoluer dans un lieu de vie parmi les enfants de son âge. 
Accueillir cet enfant ne signifie donc pas nier le handicap, il est bien réel et on ne peut l’ignorer ; chaque enfant est alors accepté avec sa singularité. 
Notre rôle est de donner la possibilité à un enfant en situation de handicap de faire partie intégrante du groupe des enfants, de le considérer comme une personne à part entière. Nous devons l’autoriser à être libre d’être lui-même. Se sentir accueilli comme les autres est une démarche essentielle pour la construction de son identité. 


 
LE PROJET BILINGUE ANGLAIS

Sensibiliser le jeune enfant à l’anglais oral ou à une autre langue : notre objectif principal est que l’enfant soit immergé naturellement dans un bain de langue lors des différents temps de la vie quotidienne de la crèche. Cette sensibilisation se fera grâce à des perceptions visuelles et sonores. C’est en effet par une association constante entre ce qu’il voit et ce qu’il entend, ce qu’il vit et ce qu’il dit, que l’enfant élabore petit à petit une compréhension. 
Le langage n’est pas un objet sur lequel on travail : il est le véhicule pour partager des découvertes, des idées, des connaissances, des émotions et il progresse de manière naturelle.

Il s’agit bien d’éveiller sans contraindre ! 
L’initiation peut donc s’effectuer très tôt sans perturbations et sans réel sentiment d’apprentissage. Centré sur le plaisir de communiquer, notre but est de susciter l’envie et de découvrir (écouter, dire, répéter, mémoriser et parfois même comprendre) de manière ludique et intuitive cette autre langue qu’est l’anglais. 

Commencer une sensibilisation d’une seconde langue à un jeune âge s’avère très bénéfique pour l’enfant.  En effet, dès touts petits,  même s’ils ne savent pas encore parler, les bébés ont la faculté de différencier plusieurs langues : c’est dans les premières années qu’ils assimilent le mieux ces dernières, sans les confondre : « Ils font très bien la différence entre les deux langues. Ils se servent des jeux et des activités répétées pour construire des repères, comprendre, saisir, isoler les mots et les structurer afin de les mémoriser : plus l’enfant est jeune, plus son habileté à percevoir, différencier et restituer des sons différents de ceux de sa langue maternelle est grande. » 


L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE

Promouvoir l'éveil au goût et l'éducation nutritionnelle du tout-petit.

La collation du matin proposée à la crèche est uniquement composée à base de fruits et légumes : jus fruits et/ou légumes frais pressés, fruits et légumes frais à la "croque".


L'enfance est une période critique du développement des habitudes alimentaires. En particulier, la préférence pour les légumes est partiellement déterminée à l'âge de 2 - 3 ans. Les agences gouvernementales de santé publique recommandent, pour les enfants de plus de deux ans, une consommation d'au moins cinq portions de fruits et légumes par jour. Cette recommandation est valable, non seulement au sein du cocon familial, mais aussi dans les crèches qui doivent mettre en pratique ce qu'elles enseignent.

Consciente de cet enjeu, l'association Babyland relève le défi : faire manger au moins trois portions de fruits et légumes par jour aux enfants accueillis dans ses structures.

En crèche, trois repas sont proposes aux enfants : collation du matin, déjeuner et goûter.

Les enfants arrivent le matin à la crèche en ayant mangé. Si les aliments les plus consommés à la maison le matin sont les produits laitiers et céréaliers, en revanche, les fruits et légumes sont quasiment absents ! Fort de ce constat, nous avons donc décidé d'accueillir les enfants le matin avec un fruit et/ou un légume.

Importance de l'exposition au cours des deux premières années. L'augmentation de la consommation de fruits et légumes est l'une des six stratégies clés recommandées pour prévenir le surpoids chez les enfants.

L'un des facteurs les plus déterminants de l'appréciation d'un aliment particulier par un enfant est son degré de familiarité avec cet aliment. Or la familiarité dépend de l'exposition. Exposer l'enfant aux fruits et légumes consiste à lui en proposer régulièrement aux différents repas, tant à la maison qu'à la crèche. Ainsi, on lui donne de bonnes habitudes !!!







Nos actualités
Nos partenaires
Informations